ANTOINE BAUZA

freelance game designer, writer, creative consultant

-stories-

Littérature jeunesse

  • 2006 – Les Milles Origamis du Seigneur Kimotama (Au fil des contes, éditions Milan)

Bande dessinée

  • 2009 – L’encre du passé (Dessin : Maël – éditions Dupuis, collection Aire Libre)

L’album l’Encre du passé à reçu le Prix oecuménique de la BD 2010 et le Prix Lucioles BD 2010.

 

L’encre du passé

Au fil des Contes

3 Responses to “-stories-”

  1. Emmanuel dit :

    Bonjour,

    je viens de lire L’encre du passé et j’en pleure encore, c’est une oeuvre époustouflante et émouvante qui est arrivée sous mes yeux juste au bon moment dans ma vie, ce qui explique probablement en partie pourquoi elle m’a touchée autant. Je voulais vous féliciter vous et Maël, et vous remercier d’avoir créé cette bande dessinée.

    Merci, j’en avais besoin.

  2. Karen dit :

    Bonjour,

    Je vous contacte au sujet de votre histoire du Seigneur Kimotama, que j’avais lue il y a quelques années et qui me plaît, me touche beaucoup.
    Je suis depuis devenue conteuse amateure dans un cadre associatif. Je conte occasionnellement sur des petites manifestations locales, également quand nous nous retrouvons entre conteurs – et le tissu associatif des conteurs est large…
    Il y a quelques mois, je suis revenue à l’histoire des mille origamis ; j’ai « travaillé » pour m’approprier cette histoire (avec néanmoins une fidélité à votre écriture que je trouve très belle).
    Je l’ai ensuite racontée dans un cadre familial, puis à 2 reprises lors de rencontres de conteurs.
    Je voulais préalablement vous contacter, mais à ce moment-là je n’ai pas assez exploré le web pour trouver ce formulaire de contact… Ensuite l’envie de raconter l’a emporté.
    Cette histoire a été très bien accueillie. Plusieurs conteurs récemment m’en ont demandé la source. C’est ainsi qu’a ressurgi pour moi le désir de vous contacter avant de communiquer les références de votre conte.
    En tout cas, votre histoire raisonne pour d’autres comme elle raisonne pour moi. Peut-être a-t-elle à se déployer encore… Bien sûr avec votre accord. Et je vous demande de m’excuser de ne pas vous l’avoir demandé plus tôt.
    Voyez-vous un inconvénient au fait que j’ai déjà raconté votre histoire ?
    M’autorisez-vous à la raconter de nouveau ?
    Puis-je en communiquer les références ?
    Je suis ouverte à tout échange.

    En toute honnêteté et amitié,

    Karen

Place your comment

Please fill your data and comment below.
Name
Email
Website
Your comment

Get Adobe Flash player